email

As well as watch the video or read its transcript below, you can

 

Veuillez noter que les liens vers tous les Essais Freedom en anglais sont inclus à la fin de cet essai. Actuellement, seuls les Essais Freedom 1 à 4 et 14 ont été traduits en français, et d'autres seront bientôt disponibles. Vous pouvez ouvrir n'importe quel essai pour le lire, l'imprimer, le télécharger, le partager ou l'écouter (sous forme de podcast, actuellement uniquement en anglais).

 

 

Voici l’Essai Freedom 2

 

Déboulonner l'excuse des “instincts sauvages” pour le comportement humain

 

Par Jeremy Griffith, 2018

 

Les humains sont agressifs et impitoyablement compétitifs parce que, comme les autres animaux, nous avons des instincts sauvages dérivés du besoin de reproduire nos gènes, n'est-ce pas ? En fait non. Dans cette courte vidéo, le biologiste Jeremy Griffith explique que le comportement égoïste des humains n'est PAS le produit d'instincts sauvages animaux en nous, mais le résultat d'une psychose qui peut être guérie par la compréhensionune révélation qui a le pouvoir de transformer la race humaine. (Jeremy présente l'explication rédemptrice de la condition humaine dans la prochaine vidéo de cette série, la Vidéo/Essai F. 3.)

Donc, au cas où vous n’avez pas déjà regardé cet exposé sur la manière malhonnête dont nous, les humains, avons excusé notre comportement égoïste, nous vous incitons à le regarder maintenant :

 

Make and see comments here

 

Cette vidéo apparaît aussi comme Vidéo 2 dans la Série d'Introduction de vidéos en haut de notre page d'accueil à www.humancondition.com.

 

La Transcription de cette vidéo

 

À la suite de la première vidéo, ce que je voudrais maintenant dire, c'est que quand il s'agit de la question de la nature humaine, je sais que tout le monde utilise l'excuse que notre comportement compétitif, égoïste et agressif est dû au fait que nous avons des instincts sauvages animaux, qui sont motivé par la nécessité de reproduire nos gènes. Je veux dire, nos conversations sont saturées de cette excuse, avec des commentaires tels que : “Nous sommes programmés par nos gènes pour essayer de dominer les autres et être un gagnant dans la bataille de la vie” ; et “Notre préoccupation pour la conquête sexuelle est due à notre instinct primitif de semer nos graines” ; et “Les combats et la guerre ne sont que l’expression de notre nature animale”. Et puis il y a le commentaire le plus courant de tous, que “C’est juste la nature humaine d’être égoïste”. Mais sûrement cette idée que nous avons des instincts de compétition et d'agressivité sauvages n'est qu'une excuse commode pendant que nous cherchions la vraie raison de notre comportement compétitif et agressif. Après tout, les mots utilisés pour décrire le comportement humain tels qu’égocentrique, arrogant, inspiré, déprimé, trompé, pessimiste, optimiste, artificiel, haineux, cynique, méchant, immoral, brillant, culpabilisé, mauvais, psychotique, névrosé, aliéné, reconnaissent tous l'implication de l'esprit pleinement conscient et pensant de NOTRE espèce. Ils démontrent qu'il y a une dimension psychologique à notre comportement ; que nous ne souffrons pas d’une “condition animale” liée à l’opportunisme génétique, mais d’une CONDITION HUMAINE psychologiquement troublée.

De plus, nous, les humains, avons des instincts moraux coopératifs, désintéressés et aimants, dont la voix ou l'expression est ce que nous appelons notre consciencece qui est tout le contraire d’instincts compétitifs, égoïstes et agressifs. Comme l'a dit Charles Darwin, « Le sens moral offre peut-être la meilleure et la plus haute distinction entre l'homme et les animaux inférieurs » (La Filiation de l'homme et la sélection liée au sexe, 1871, ch.4). (Je pourrais mentionner que dans la Vidéo/Essai F. 4, je fournis à la fois les preuves irréfutables et les origines biologiques de la merveilleuse ascendance coopérative et aimante de nos ancêtres singes, qui ont produit nos instincts moraux.)

Donc dire que notre comportement découle d'instincts compétitifs, égoïstes et agressifs comme les autres animaux n'est tout simplement pas vrai ; comme je l'ai dit, c'est juste une excuse pratique pendant que nous attendions la véritable explication reconnaissant et résolvant la psychose de notre comportement compétitif et agressif, explication que présente mon livre FREEDOM, et que je vous présenterai dans la prochaine vidéo (Vidéo/Essai F. 3).

Je dois maintenant souligner que cette excuse selon laquelle nous sommes victimes d'instincts compétitifs, égoïstes et agressifs implique également que notre nature est fondamentalement immuable, et cela a conduit à la fausse croyance qu'il y aura toujours de mauvaises personnes, qu'il y aura toujours des guerres, des meurtres, des inégalités et ainsi de suiteet que le sens de la vie est simplement d'essayer, du mieux que nous pouvons, de gérer ces aspects supposés innés et immuables de notre constitution. Mais encore une fois, cela ne tient pas compte du fait que nous souffrons d'une condition humaine psychologiquement troubléeet une psychose peut être guérie par la compréhension.

Plus important encore, la culture de gauche d'imposer dogmatiquement des valeurs idéalistes / politiquement correctes, coopératives, altruistes et aimantes, est également basée sur cette fausse croyance que nous avons des instincts compétitifs, égoïstes et agressifs immuables, car si ce sont nos instincts, cela nous amène à penser que nous n’avons pas d'autre choix que d'imposer dogmatiquement un comportement coopératif, désintéressé et aimant. Mais, comme je viens de le souligner, cela ne tient pas compte du fait que nous souffrons d'un trouble psychologique qui peut être guéri par la compréhension.

Ainsi, notre comportement de division n’est pas immuable et, en outre, c’est d’une compréhension curative dont nous avons besoin, pas d’un dogme. Le dogme est l'opposé de la compréhensionen fait, le dogme arrête la recherche de la compréhension / connaissance parce qu'il étouffe la liberté d'expression nécessaire pour rechercher, expérimenter et, ce faisant, trouver, la compréhension / connaissance guérissante : le dogme n'est pas le remède pour l'état troublé du monde, c'est le poison ! Donc, aussi pratique que cela ait été, l'utilisation de l'excuse des instincts sauvages a été incroyablement trompeuse et dangereuse. Toute la prémisse biologique sur laquelle se fonde la philosophie de la gauche en politique est FAUSSE !ce que j'explique beaucoup plus en détails dans la Vidéo/Essai F. 14.

Ce que je veux aussi dire ici (et j'explique plus à ce sujet dans la Vidéo/Essai F. 14), c'est que le célèbre biologiste E.O. Wilson, qui, comme je l'ai mentionné dans la vidéo précédente, a reconnu à juste titre l'importance de résoudre la condition humaine, a été le principal partisan de cette excuse extrêmement dangereuse des faux instincts sauvages pour notre comportement compétitif, égoïste et agressif, mettant même en avant une soi-disant “explication” totalement malhonnête de notre condition humaine psychologiquement tourmentée, affligée par “le bien et le mal” !

______________________

Donc telle est l’importance de la véritable explication de la condition humaine qui adresse et résout notre psychose dans FREEDOM. Elle révèle que notre “nature humaine” comme on l’appeler est le produit d'une insécurité psychologique sous-jacente quant à savoir si nous, les humains, sommes fondamentalement bons ou nonet parce que l'explication pleinement responsable de FREEDOM est SI rédemptrice et guérissante, elle met un terme complet et permanent à notre comportement destructeur basé sur l'insécurité, transformant complètement tous les humains en êtres sûrs et heureux. Elle montre que la psychose de notre espèce peut être guérie par la compréhension et qu’elle n’est pas du tout inchangeable ou immuable.

C'est pourquoi la couverture de FREEDOM présente ce merveilleux soleil se levant à l'horizon, nous apportant l'aube de la compréhension tant recherchée. La lumière / le soleil a toujours été la métaphore de la connaissance, et ceci est l’aube que nous attendions. Et vous pouvez voir les gens à l'horizon danser de joie que cette compréhension de la condition humaine soit enfin là. De plus, ce petit livret, Transform Your Life And Save the World [pas encore disponible en français], est la version condensée de FREEDOM. Vous pouvez télécharger les deux livres gratuitement sur notre site Web ou les acheter dans les librairies, y compris Amazon.

Alors je vous invite vraiment à regarder la prochaine courte vidéo où je présente la VRAIE explication de la condition humaine, qui adresse-et-résout la psychose.

 

– – – – – – – – – – – – – – – – – –

Regardez Jeremy Griffith présenter l’explication capitale et rédemptrice de la condition humaine dans la Vidéo/Essai F. 3, ou lisez le chapitre 1 de FREEDOM.

 

Veuillez noter que seuls les Essais Freedom 1 à 4 et 14 et L'Interview ont été traduits en français, et d'autres traductions seront bientôt disponibles. Si vous êtes en ligne, vous pouvez lire, imprimer, télécharger ou écouter (sous forme de podcast, actuellement uniquement en anglais) L'Interview ou l'un des Essais Freedom suivants en cliquant dessus, ou vous pouvez tous les trouver sur www.humancondition.com.

 

 

 

These essays were created in 2017-2019 by Jeremy Griffith, Damon Isherwood, Fiona
Cullen-Ward, Brony FitzGerald & Lee Jones of the Sydney WTM Centre. All filming and
editing of the videos was carried out by Sydney WTM members James Press & Tess Watson
during 2017-2019. Other members of the Sydney WTM Centre are responsible for the
distribution and marketing of the videos/​essays, and for providing subscriber support.

 

LEAVE A COMMENT





By clicking ‘Submit’ you confirm that you have read, understood and accept the WTM’s Terms of Use and Privacy Policy. The WTM will only contact you in relation to this enquiry and will manage all personal information in accordance with its Privacy Policy.

Please note, we encourage constructive discussion about this information and so reserve the right to moderate or decline posts that we feel are not relevant or inappropriate. In particular, with the subject of the human condition being so confronting, malice can easily occur, and where comments are deemed to be motivated not by objectivity but by malice, they will be declined. It has to be appreciated that the possibility of malice toward this subject matter is very real, and we have a responsibility to manage that as best we can.